Mes adieux à Red Beauty…

 Voilà, aujourd’hui c’était mes adieux à Red Beauty… Le cœur un peu serré je l’ai amenée dans un endroit où elle va attendre que quelqu’un de Delhi vienne la chercher. Je l’ai laissée seule… elle était toute maigre sans mon bardas à l’arrière… Mais avant de la laisser, je l’ai immortalisée en quelques clichés, la voici dans toute sa splendeur, en noir-blanc, c’était de circonstance…

Ma compréhension des règles de la circulation indienne

Et puis après mes deux semaines de conduite intense sur les routes du Gujarat avec Red Beauty, et après mes quelques jours en voiture au Rajasthan, j’ai pensé qu’il était temps de faire mon bilan de la circulation routière indienne, selon ma compréhension des règles qui la régissent.

J’en ai déjà fait mention à quelques reprises, mais circuler sur les routes indiennes, que ce soit en voiture, en rickshaw ou à moto, et même en tant que piéton, c’est une expérience haute en couleurs et en sons! Au début, j’étais un peu anxieuse de prendre la route avec la moto, en fait c’est la circulation chaotique de la ville qui me faisait soucis, j’avais donc demandé à l’homme qui m’avait apporté la moto de me conduire à l’extérieur de la ville. La conduite sur les routes demande également un apprentissage, mais ce n’est rien en comparaison avec la conduite urbaine. Après mes deux semaines et 2500 kilomètres, je me suis sentie suffisamment à l’aise pour revenir au centre-ville d’Amdavad, plus de 7 millions d’habitants : je me suis égarée et j’ai pas mal tourné pour retrouver l’hôtel, mais la circulation n’était pas en cause!

Pour le bénéfice de ceux ou celles qui voudraient tenter l’expérience de la conduite indienne, voici les principales règles dont il faut être conscient, ou inconscient…

Hiérarchie des usagers

Il y a une hiérarchie très claire des usagers de la route, mieux vaut la connaître car il faut accorder la priorité d’abord aux vaches, ensuite aux gros camions, aux bus, aux voitures officielles, aux chameaux, aux petits camions, aux buffles, aux 4×4, aux charrettes tirées par les bœufs, aux voitures, aux motos, aux scooters, aux rickshaws motorisés, aux cochons, aux rickshaws à pédales, aux chèvres, aux bicyclettes qui transportent des biens, aux charrettes à bras, aux bicyclettes, aux chiens, et aux piétons. Je n’ai pas vu d’éléphants, mais je les placerais en seconde position, devant les gros camions.

Sens du trafic

Généralement on roule à gauche, mais toutes les autres options sont possibles, particulièrement sur les autoroutes. Tous les véhicules peuvent donc remonter à contre-sens, généralement le long de la voie de gauche, la moins rapide, mais toutes les autres options sont aussi possibles.

Priorité

Les véhicules arrivant de la gauche ont la priorité. Comme ceux qui arrivent de la droite et du milieu, ainsi que ceux qui arrivent en sens inverse et qui souhaitent vous couper la route.

Vitesse

En ce qui concerne les motos, on trouve des conducteurs extrêmement lents, genre 20-30km/h et d’autres extrêmement rapides qui se faufilent en klaxonnant comme des malades : on dirait qu’une vitesse moyenne n’est pas autorisée. Pour les voitures, seules les très rapides sont autorisées, idem pour les bus. Les camions sont limités par leur poids en terme de rapidité, mais par contre ils prennent une sacrée place sur la route!

Dépassements

Les dépassements se font indépendamment des circonstances, c’est-à-dire également dans les virages masqués, lorsque la place est insuffisante, dans les villages, au milieu d’un croisement ou lorsque que la distance de dépassement est trop longue par rapport au trafic en sens opposé.

Utilisation des signaux sonores

Le klaxon est un outil extrêmement utilisé, il est essentiel de bien le manier. En fait, il faut aussi le conjuguer avec les signaux lumineux dans certaines situations, voir la section suivante pour l’utilisation des phares.

Pour les voitures et les motos

  • Un ou deux petits coups : attention j’arrive, ne changez pas de direction, poussez-vous-même un peu
  • Une série de petits coups répétitifs et bien appuyé : tous les chiens, cyclistes et piétons doivent se pousser d’urgence, j’arrive à toute allure et n’ai la place de passer que si vous vous tassez à gauche.
  • Un ou plusieurs longs coups très très appuyés : s’adresse généralement aux camions, comme une supplique : je vais trop vite, on ne passera pas à deux, il faut que tu fasses quelque chose.

Il y a aussi ceux qui donnent un petit coup toutes les 10 secondes, histoire de se garder éveillés, ceux qui le font de façon aléatoire parce qu’ils s’ennuient ou encore ceux qui traversent un village en donnant un coup toutes les secondes, parce qu’ils ont peur de tout. Et puis ceux qui klaxonnent un ou deux petits coups en voyant une étrangère sur une moto…

Pour les camions et les bus

  • Tous les coups de klaxons ont la même signification : je suis gros et je n’ai aucunement l’intention de m’arrêter ou de me pousser, fais de l’air!

Utilisation des signaux lumineux

La nuit, les coups de phare ont la même signification que les coups de klaxons, se référer à la section précédente.

De jour, ils complètent les signaux sonores et sont destinés non pas aux personnes dépassées, mais à celles qui arrivent en face. Quand c’est un bus, un camion ou une voiture qui fait les phares, cela signifie : je sais qu’il y a très peu de place pour qu’on passe tous ensemble, mais tasse-toi quand même, je passe quoi qu’il arrive. Quand c’est une moto qui donnent des coups de phares, c’est généralement pour dire aux camions, bus et voitures qui dépassent en face : je vois que tu dépasses et qu’il y a peu d’espace, n’oublie pas que j’existe et que je veux continuer à vivre!

Ronds-points

On tourne généralement dans le sens des aiguilles d’une montre autour d’un îlot au milieu d’un carrefour, mais toutes les autres options sont aussi possibles (sauf à Diu, ancienne colonie portugaise, où je me suis fait siffler par un policier parce que je ne faisais pas correctement…).

Sécurité

Selon les statistiques, la sécurité routière augmente en Inde : de plus en plus de gens portent leur ceinture de sécurité et de nombreux états font la promotion du port du casque pour les motocyclistes. Dans certaines villes, comme Jaipur, tous les conducteurs de moto en portent, mais peu de passagers. Au Gujarat, j’ai vu très peu de gens porter un casque, ou parfois j’ai vu des casques non orthodoxes, comme des casques de chantier de construction…

Lâcher-prise

À tout cela, j’ajouterais qu’il y a probablement un prérequis à toutes ces règles : avoir le sentiment d’immortalité, et que tout va toujours bien se passer, fût-ce au millimètre près! Un certain lâcher-prise me semble de rigueur…

Publicités

2 réflexions sur “Mes adieux à Red Beauty…

  1. Lucien, le seul conducteur de moto dans la famille, a consulté avec intérêt les images de Red Beauty et tes descriptions et divers conseils. Fort instructif…et dire qu’en ce moment, tu es de retour chez toi…au froid?
    prends du repos, tes yeux et ton coeur doivent être si remplis de tant de choses, qu’il va falloir décanter tout ça, non?

    J'aime

    1. Tu pourras dire à Lucien que j’ai oublié de parler des « petites mains » à surveiller lorsqu’on conduit: celles des conducteurs de camion ou de moto, notamment, et qui indiquent des changements de direction voulus et très déterminés, car les clignoteurs ne s’utilisent pas. Et puis j’avais aussi négligé de préciser que les indications visuelles au sol, les pointillés ou lignes blanches, ne sont que des décorations et ne servent à rien, mais je crois qu’il l’avait deviné!

      De retour dans le froid, il fait moins 15 ce matin, mais dans la chaleur de la maison: c’est l’essentiel!!! 😉

      Et oui, plein plein d’images et de sensations qui me bercent et me font flotter… mais qui ne m’empêchent pas de penser à mon prochain voyage en Amérique du Sud, l’année prochaine, et avec Taz cette fois-ci!

      Je vous embrasse fort.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s